Les clés pour réussir sa reconversion dans la cuisine

par | Avr 4, 2024 | Actualités

Envisager une reconversion professionnelle peut être un projet excitant, mais parfois intimidant. Et choisir de se lancer dans le domaine de la cuisine, c’est opter pour un univers riche en saveurs et possibilités d’épanouissement professionnel. Dans cet article, nous allons vous présenter les étapes à suivre pour réussir cette transition dans votre vie professionnelle ainsi que les formations et métiers qui s’offrent à vous.

Analyser ses motivations et ses compétences

Pour commencer, la première question à se poser avant toute chose est : pourquoi souhaitez-vous vous reconvertir dans la cuisine ? Est-ce parce que vous êtes passionné(e) de gastronomie ? Vous recherchez un emploi plus épanouissant et créatif ? Ou simplement, vous avez besoin d’un changement radical de secteur après des années passées derrière une même fonction ? Quelle que soit la raison, il est impératif d’être certain(e) de son choix car cela demande du temps, de l’investissement et parfois un budget conséquent.

Évaluer ses compétences

Une fois vos motivations définies, il est essentiel d’être réaliste quant à vos compétences actuelles. Si vous n’avez jamais travaillé dans un restaurant ou eu à cuisiner pour une grande tablée, il peut être judicieux de faire un stage ou de prendre des cours de cuisine pour tester votre habileté et votre résistance au stress lié aux contraintes horaires.

S’informer sur les métiers de la cuisine

Le secteur de la cuisine offre de multiples possibilités de carrière. Du poste de commis ou chef de partie à celui de chef cuisinier étoilé, en passant par des fonctions au sein des brigades de chefs, les postes sont variés et adaptés à différents niveaux d’expérience.

Les métiers traditionnels

  • Commis de cuisine : il s’agit du premier échelon dans la hiérarchie d’une brigade. Le commis seconde le reste de l’équipe et participe à la préparation des plats.
  • Cuisinier ou chef de partie : responsable d’un domaine spécifique de la cuisine (viandes, poissons, légumes…), il encadre un ou plusieurs commis et travaille en étroite collaboration avec le chef de cuisine.
  • Chef de cuisine : véritable manager, il gère une équipe complète ainsi que toutes les responsabilités administratives liées au restaurant (planification des menus, gestion du personnel, élaboration des budgets…).

Des métiers plus spécialisés

  • Pâtissier : spécialiste de la création de desserts et confiseries, il peut travailler aussi bien dans un restaurant comme au sein d’une pâtisserie indépendante.
  • Traiteur : professionnel organisant des réceptions pour divers événements (mariages, cocktails, séminaires professionnels…). Il prépare et livre les repas, tout en proposant également ses services de gestion d’événement à domicile.
  • Chef à domicile ou cuisinier personnel : le chef à domicile offre une prestation personnalisée pour des clients particuliers qui souhaitent profiter d’un repas haut de gamme chez eux. Le métier de cuisinier personnel est quant à lui souvent réservé aux clients fortunés ou célèbres qui souhaitent bénéficier d’un chef privé.

Choisir la formation adéquate

Pour réussir sa reconversion dans la cuisine, il sera sans doute nécessaire d’envisager une formation, afin d’acquérir le savoir-faire technique indispensable à l’exercice du métier choisi.

Formation initiale en école de cuisine

Il existe plusieurs écoles de renom et institutions spécialisées dans la cuisine :

  • Les lycées hôteliers, qui proposent des formations allant du CAP au BTS dans diverses spécialités (cuisine traditionnelle, gastronomique…)
  • Des écoles spécialisées telles que Ferrandi ou le Cordon Bleu, offrant des cursus de qualité reconnus par les professionnels du secteur

Notez qu’il est possible de suivre ces formations en alternance. Cela permet d’associer enseignement théorique et mise en pratique immédiate en entreprise, tout en percevant un salaire pendant la durée de la formation.

Formations courtes pour adultes

Si vous n’avez pas le temps, les moyens ou l’envie de suivre une formation longue et exigeante, il existe des alternatives :

  • Des formations courtes en école de cuisine, d’une durée variable (de quelques semaines à plusieurs mois) et adaptables selon vos disponibilités et objectifs
  • Les MOOCs (cours en ligne gratuits) sur la cuisine, qui vous permettront d’acquérir des bases solides sans vous déplacer de chez vous

Ouvrir son propre restaurant

Pour ceux qui rêvent de cuisine et de liberté dans leur reconversion professionnelle, pourquoi ne pas franchir le pas et créer votre propre établissement ? Cette perspective nécessitera néanmoins un investissement personnel et financier important ainsi qu’une expérience préalable.

Les étapes à suivre pour créer son restaurant

  1. Elaborer un concept : avant de se lancer, il est important de définir le concept de votre restaurant : thématique, type de nourriture, gamme de prix…
  2. Trouver le bon emplacement : prenez en compte les critères essentiels tels que la localisation géographique et la proximité potentielle des clients cibles.
  3. Réaliser une étude de marché : cette étape décisive permettra d’identifier la concurrence locale et de cibler au mieux les attentes de la clientèle visée.

+

Fidéliser sa clientèle

Une fois votre restaurant ouvert, il vous faudra fidéliser une clientèle sur la durée. Pour cela, offrez un service et des produits de qualité, proposez régulièrement des nouveautés à votre carte, tenez compte des avis et des remarques de vos clients et soignez votre présence en ligne (réseaux sociaux, site internet…).

Toutes ces informations devraient vous permettre d’envisager plus sereinement votre projet de reconversion dans la cuisine. Quel que soit le métier choisi, sachez que la persévérance, la créativité et le travail acharné seront les clés du succès.